Présentation de l’élevage

J’ai commencé à élevé du hamster en 2003, sous le nom Hamstérix. Assez vite, j’ai été prise par la folie des expos et des shows, j’ai donc commencé à travailler mes lignées dans l’optique d’améliorer le physique, vers le standard. L’élevage a changé de nom quelques années plus tard, quand j’ai commencé à me diversifier (à l’époque, j’ai aussi élevé des souris, des gerbilles et des rats) et est devenu La Forêt des Yggdrasils. J’ai fait une longue pause par la suite, et en recommençant, j’ai pris un nom plus facile, comme je démarrais « à neuf » sur de nouvelles lignées, et Stardust est né (2010). Je suis Juge C pour petits rongeurs.

Quels sont mes buts? 

Comme pour tout élevage, le but premier de chaque portée est d’améliorer la lignée, en produisant, autant que possible, une descendance meilleure que les parents.

Je travaille donc sur le type, qui doit se rapprocher du standard. Je n’ai pas de projet de lignée stricte quant aux mutations, je fais ce qui me plaît (et selon la couleur des bébés que je garde sur mes portées) tout en gardant le type à l’oeil. Cela me permet de choisir mes reproducteurs en fonction de critères plus importants que la couleur ou le marquage. J’aime généralement beaucoup les animaux à marquage, il arrivera donc souvent d’en trouver sur mes portées.

Je travaille sur la santé et je veille à ce que mes reproducteurs n’aient pas d’antécédents connus de problèmes de santé.

Bien que je ne « travaille » pas le caractère, je veille à ce que tous mes animaux soient équilibrés, de ce fait, comme ils sont manipulés depuis tout jeunes, ils feront d’agréables animaux de compagnie.

Éthique de l’élevage

Il est toujours difficile de résumer l’éthique que l’on a de son élevage, qui peut varier parfois selon les circonstances. Je vais tenter de résumer les points importants.

En ce qui concerne la reproduction, les femelles font en général une, parfois deux portées dans leur vie. Je ne reproduis pas un hamster dont le développement n’est pas terminé ou dont l’apprivoisement n’est pas terminé. Ensuite, je vois l’évolution, et je décide en fonction de cela. Parfois, les mâles peuvent évoluer physiquement jusque 6, voire 8 mois, et tant qu’ils n’ont pas atteint un poids et un physique correct, j’attends.

Les bébés sont manipulés très jeunes, souvent en présence de la maman qui me laisse faire, ce qui permet aux petits de se mettre en confiance. Je les manipule de la même façon que les adultes (donc, je ne fais pas spécialement doucement parce qu’ils sont plus petits), ce qui va permettre par la suite que des enfants les manipulent sans soucis.

Je pratique le rehoming, pour le bien des animaux. En effet, malgré mon attachement énorme à certains hamsters, je sais qu’une famille n’ayant qu’un seul animal s’en occupera beaucoup plus souvent que moi, il pourra sortir chaque soir, et être traité comme un roi. Ce que je suis incapable de faire, malheureusement. Alors, plutôt que de les garder égoïstement, je préfère les placer. Les plus proches de me cœur partent en général chez des gens avec qui je suis en contact régulier pour les revoir et avoir constamment des nouvelles. Il y a évidemment des animaux dont je serais incapable de me séparer, et ceux-là restent à la maison, choyés au maximum. Il m’arrive de le pratiquer sur des animaux plus jeunes, par exemple ceux que j’ai laissé grandir mais que je décide de ne finalement pas reproduire, ou ceux qui ont reproduit une fois (mâles surtout) et avec qui je n’ai pas d’affinité particulière (ça arrive, évidemment, et autant qu’ils fassent eux-aussi le bonheur d’une famille). Je suis aussi exigeante pour l’adoption d’un hamster adulte que pour un jeune, si pas plus.

Je ne pratique en général pas le culling (euthanasie d’une partie de la portée à la naissance) sauf quand j’estime que c’est nécessaire (la dernière fois c’était pour une portée de 18 bébés!) pour la santé des bébés ou de la maman.

Je choisis toujours les adoptants avec soin, mes bébés ne sont pas « vendus comme au marché », j’aime parler avec les gens avant, en particulier ceux qui n’ont jamais eu de hamster. Je n’ai jamais hésité à refuser une adoption si cela ne me semble pas correct, je préfère de loin que l’animal reste chez moi plutôt que de partir dans de mauvaises mains. De plus, avec les expos, je trouve toujours des adoptants très chouettes. Le but est de promouvoir l’adoption responsable, et non la vente à tout prix. Je récupère toujours volontiers les animaux nés chez moi qui doivent être replacés, peu importe les raisons, et je leur trouverai moi-même une nouvelle famille.

Je place avec joie mes animaux pour l’élevage, tant que l’éleveur est sérieux et a un bon projet. Pour un éleveur débutant, je suivrai volontiers son projet, et donnerai les conseils nécessaires. Si je refuse une adoption pour repro, c’est que le projet ne me semble pas bon, ou pas en accord avec mon éthique d’élevage.

L’élevage a obtenu le label H.C.F.! Nous respectons donc leur charte d’élevage. Plus d’infos ici.