[Vidéo + photos] En Balade dans les Ardennes belges

Dimanche dernier, sous un soleil de plomb, ma maman, Menchi et moi sommes allées faire un tour à Mesnil-Eglise (dans la commune de Houyet), lieu où j’ai passé de nombreux moments durant mon enfance. On a fait un arrêt court à Hastières sur la route du retour pour prendre l’air le long de la Meuse, mais le soleil tapait vraiment trop fort alors nous ne nous sommes pas éternisées. Je vous mets ici un extrait de mon cahier de mémoires d’enfance à propos de Mesnil.

Quand j’étais petite, mon oncle avait une seconde résidence dans les Ardennes. C’était un tout petit village, pas touristique pour un sous, mais avec des superbes paysages. C’était une jolie maison quatre façades, située presque au bout du village (encore quelques maisons avant le sentier qui descendait vers la rivière). Le jardin était garni d’arbres fruitiers, principalement des pruniers, dans lesquels je grimpais.

[…]

Déjà très jeune, je m’étais faite amie avec les chiens du quartier, en particulier Coco, un gros croisé spitz […] et plus tard Rocky, croisé berger super attachant de la ferme d’en face.

Quand on y allait, je passais mes journées dehors. On descendait par le chemin de terre à travers champs. On passe d’abord devant le taureau, ensuite les chevaux sur la gauche (et le chemin à droite qui menait directement dans la forêt de sapins), puis l’énorme fourmilière. On s’enfonce ensuite dans le sentier au milieu des genêts, on passe le champ-clairière pour arriver à la rivière et le pont de chemin-de-fer qui la surplombe. Gosses, on remontait ensuite le cours d’eau dont le niveau était plutôt bas puis on coupait à travers champs pour rejoindre la maison par l’arrière, en faisant attention aux fils électriques. Cette route-là (qui n’en était pas vraiment une) s’enfonçait dans les sapins, offrant un paysage tout à fait différent.

Voilà (en partie) ce que j’ai retenu de cet endroit. Le village est maintenant bien plus touristique, il y a des gîtes et des chambres d’hôtes. Mais, et malgré l’éolienne plantée là et dont le bruit d’avion vous accompagne longtemps, il n’a rien perdu de son charme.

Je vous laisse découvrir ma petite vidéo. Rien de transcendant, je suis encore en test sur la Go Pro…

Et les photos (cliquez pour agrandir)

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.